Podcasts

Je cherche ma voie. J’ai trouvé la mienne de voix. Celle que je n’ose pas laisser sortir. De peur de déranger avec cette vulnérabilité que je devrais contrôler. J’ai la rage de voir dans quel monde on vit. Je suis en colère de sentir que les inégalités sont globalement acceptées parce qu’on ne pourrait changer le monde.

Foutaises 🙂 ! Et pour créer le changement, pour moi, ça commence par briser les silences qui m’entourent. Mes maux que je ne dis pas, les mots que je ne crée pas, les espoirs que je ne verbalise pas.

J’essaie de construire ma voie pour qu’elle soit à l’image de mes espoirs pour le future. Pas évidente parce qu’innovante, inconfortable parce qu’inconnue mais magique parce que sur-mesure. Cette voie c’est celle de la rêvolution, planètaire et personnelle.

Tu peux trouver ce que je fais oralement sur le soundcloud ci-dessous ! J’appelle ça des podcasts bien que les contenus soient différents. Al y a des lectures de livres qui m’ont plus, des slams, des impressions, bref des choses diverses et différentes !

Schmuls « Salut les blanc.he.s ! »

Blanchité

Est-ce que tu savais qu’être une personne blanche c’est super confortable ?

Dans son étude, Être blanc.he : le confort de l’ignorance, Nicolas Rousseau explique les mécanismes de la fragilité blanche qui entrave la lutte contre le racisme.
Betel Mabille dans la postface donne de précieux conseils pour passer d’une posture d’alliance à une réelle complicité.

La rêvolution sera queer !
Le masculin dans sa relation au féminin et à lui-même

Est-ce que tu as déjà interrogé un partenaire masculin sur son désir ? Sur son consentement ? Et si dans la déconstruction des vrais hommes et la fabrique d’hommes véritables, le silence sur le désir (ou non) des hommes est bien parlant quant à une libération de la parole nécessaire. D’ de Kabal, dans Fêlures, le silence des hommes, dissèque, observe, comment les fêlures internes des hommes les pèsent.

L’Hôtel Flambeau <3

Les Pas Sages
à l’Hôtel Flambeau

Je vis à l’Hôtel Flambeau, un squat à Bruxelles qui existe depuis 2 ans.
Pas mal de personnes sont passées pour des durées diverses entre ses murs. Qui sont-elles ? Comment sont-elles arrivées là ? Qui vit dans les murs des squats ?

Illu. couverture Ensauvagement de Gioia Kayaga

Ensauvagement

Le petit livre de la colère, c’est le sous-titre de ce livre écrit par Gioia Kayaga. Et il porte bien son nom.

Sans pincettes, avec lucidité et rage au ventre, Gioia nous livre ses tripes à disséquer sur notre table de chevet. Ca éclabousse, ça fait du mal, ça fait tellement de bien. Prendre des claques pour se réveiller et prendre la route pour changer.

Al n’y aura pas de changements sans expresion de la colère. La taire c’est cautionner la staticité du monde. C’est non. Dorénavant et pour le reste du temps, en colère et fière de l’être !

La maternité est une option.

P.S. Je vais bien !

P.S. Je vais bien, c’est un podcast sur la stérilisation volontaire.
P.S. c’est pour personne stérile.

Parce que je suis une personne stérile et que je v(a)is bien. Parce qu’al y a encore trop peu de témoignages, voici un podcast rien que sur ça.

Les témoignages ont été récoltés suite à mon opération sur internet. Merci aux personnes qui ont répondu et qui permettent de faire découvrir une réalité invisibilisée : la stérilisation volontaire et revendiquée.

Exercices de slam

Exercices de slams

En janvier 2021, je rejoins un groupe facebook de slam. L’association slam-ose propose de se lancer dans l’écriture de slam. Je m’y mets. J’adore ça. Voilà les textes qui sont sortis pendant et après.


%d blogueurs aiment cette page :