Danse libre

La danse libre kézako ? La danse libre, c’est quand ton corps s’exprime librement sur de la musique, quand le seul critère de validité d’un mouvement n’est plus de savoir si c’est esthétiquement plaisant mais s’il vient naturellement. C’est lâcher prise et se laisser aller. C’est la manière de danser en solitaire, sans personne qui nous regarde, sans peur du jugement, quand on se sent en sécurité.

C’est la danse qu’on réserve à sa salle de bain ou à sa chambre ou encore quand on est enfant lors de boums. Maintenant, j’appelle chaque session de danse libre une boum, pour me rappeler du sentiment de liberté des danses de l’enfance.

C’est un mouvement qui fait tellement du bien, parce qu’il se concentre sur ce qui fait du bien à soi, dans l’instant présent et pas à ce qu’il faudrait faire pour plaire.

Les sessions de danse libre, les boums, ont un cadre pour permettre à toutes les personnes de bien s’y sentir.
Pour moi, la danse libre est un outil de renforcement personnel et collectif. Parce que ça renforce la confiance en soi de se laisser prendre du plaisir, de se reconnecter à son corps, de prendre du plaisir ensemble. C’est précieux, facile et ça peut-être utilisé sous différentes formes d’ouverture pour se sentir bien. On a commencé par des boums de meufxs mixité choisie (sans hommes cis) pour créer un espace soustrait au regard des hommes.

Mais c’est un outil qui ne demande qu’à être utilisé et adapté en fonction des besoins des personnes présentes.

Une playlist de Boum de meufxs

%d blogueurs aiment cette page :