Because I être

Comment bouger librement quand on a pas d’espace, quand on ne trouve plus de place, quand le confinement bloque tous nos mouvements ? La liberté de bouger peut-elle exister en tout temps ?

Un icosahèdre c’est un solide à vingt faces. C’est une forme géométrique qui est contenue dans la kinésphère, la sphère qui délimite l’extension maximale de notre corps (comme le cercle de Vinci mais en sphère 😉 ). Les angles de l’icosahèdre peuvent donner des indications quant aux directions que les mouvements peuvent prendre, les pistes d’explorations que le corps peut suivre. C’est une forme qui a été utilisée par Laban, un théoricien de la danse, notamment.

Dans le cadre de l’exposition Lourde Etincelle autour de la joie et l’espoir, chez B.R.A.V.E, j’avais envie de mettre en avant que le mouvement, c’est ça qui m’apporte de la joie. Et de permettre à d’autres personnes d’avoir accès à un lieu où expérimenter…

Derrière cette porte, se trouve une invitation à la liberté, dans une cage à plein de côtés.

Une cellule aérée dans laquelle tu es enfermé.e.x avec de la musique pour t’aider.
A trouver une solution, une piste d’évasion.
Ton espace est limité et pourtant tant de possibilités.

Derrière cette porte se trouve une invitation à la liberté.

Autre Espèce – Disiz La Peste

Cette cage de libération est visible chez B.R.A.V.E (56, rue du pavillon à Schaerbeek) jusqu’au 13 mars 2021.

%d blogueurs aiment cette page :